Liens partenaires

blog

Mon régime alimentaire pour l’intestin irritable

Dans mes posts précédents, j’ai à peu près mis en évidence mon régime alimentaire. Mais voici plus de détails :)

But du régime
Le but de mon régime est d’intégrer des aliments faciles à digérer tout en incluant des aliments de tous les groupes alimentaires. J’évite évidemment les aliments à problèmes et tente d’intégrer ceux qui sont nécessaires à une alimentation équilibrée en les combinant à des aliments sécuritaires. Mes recettes sont également basées sur ces principes.

J’ai adopté ce régime de façon stricte depuis plus de 6 mois maintenant et je vois une grande différence au niveau de mes symptômes. Je dois spécifier que je suis dans une période particulièrement difficile de mon syndrome et qu’avant d’adopter ce régime, j’avais très fréquemment des crampes et de la diarrhée qui mettaient en péril mes activités quotidiennes. Ceci dit, mon régime n’est pas le seul changement que j’ai apporté; j’en parlerai plus en détails dans un autre post. J’ai commencé à prendre des antidépresseurs pour contrôler mon anxiété, ce qui a très bien fonctionné et contribué à presque totalement éliminer la diarrhée.

Par contre, les ballonnements et la fatigue étaient toujours présents. Mon alimentation a beaucoup aidé à améliorer ma digestion, contrôler mes baisses d’énergie et perdre du poids et ensuite le maintenir (j’ai perdu 20 livres en 6 mois), chose que j’essayais d’accomplir depuis plusieurs années après ma grossesse. Je tiens cependant à préciser: le but du régime n’est pas de perdre du poids mais d’atténuer les symptômes de l’intestin irritable. La perte de poids est un effet de bord bien apprécié par contre…

Aliments à éviter
Voici donc les aliments que j’évite et que vous ne retrouverez pas dans mes recettes:

  • Les produits laitiers. Difficiles à digérer et ont souvent une teneur élevée en matières grasses; je les évite même si je n’ai pas d’intolérance au lactose. Je les remplace par des produits de soya ou de riz qui contiennent du calcium et de la vitamine D.
  • Les viandes rouges, pour leur teneur élevée en matières grasses. Je les remplace par des choix plus sains tels que la viande blanche des volailles, les fruits de mers et certaines noix (amandes, noix de pin, beurre d’arachides).
  • Les légumes verts. J’ai vraiment de la difficulté à les digérer, donc aussi bien les éviter. Exceptions: zucchini (courgette), concombre sans la pelure. Je peux également me permettre une petite quantité de salade verte, donc je vais de temps en temps en inclure dans mes recettes.
  • Les légumineuses. Pour la même raison que les légumes verts, je les évite.
  • Les alcools forts, les mousseux et la bière. Bien que ces derniers puissent se retrouver dans mes recettes, ils ont été dans ce cas bouillis et l’alcool a été évaporé. La haute teneur en alcool des Whiskys, Scotch, Rhum, etc. est très irritante pour le système digestif. La bière est lourde à digérer à cause du malt qu’elle contient et qu’elle est gazéifiée.
  • Les boissons gazeuses. Je déconseille toute boisson gazéifiée puisque cela cause des ballonnements et de l’inconfort.
  • Le chocolat solide. Haute teneur en matières grasses et contient des produits laitiers. C’est pour moi une cause instantanée de crampes.
  • Le café. C’est un stimulant, chose qu’on n’a pas besoin lorsqu’on a une tendance à l’anxiété comme moi. De plus, c’est un irritant qui accélère les mouvements de l’intestin et peut causer des crampes et de la diarrhée.
  • Les navets, choux fleur et choux de Bruxelles. Leur contenu en glucides fermentescibles est trop élevé pour moi et mon intestin le supporte mal. Les carottes, bien que contenant aussi des glucides fermentescibles, sont plus faciles à digérer lorsque prises en petite quantité et cuites.
  • Tout ce qui a un contenu élevé en matières grasses, que ce soit à base d’huiles végétales ou non. Donc, pas de fritures!
  • Aliments contenant des substituts de sucre tels que sorbitol, mannitol, aspartame.
  • Aliments à teneur élevée en fructose tels que les pommes et poires avec la pelure, les ananas, le sirop de maïs et plusieurs aliments du commerce (lisez bien les étiquettes !).
  • Jaunes d’oeufs. C’est une source pure de gras saturés.

Les autres aliments seront inclus dans mes recettes, même si certains peuvent causer occasionnellement des problèmes tout dépendant de l’humeur du jour. Ils sont tout de même inclus pour leur valeur nutritionnelle et leur goût que j’apprécie; je les mange tout simplement avec parcimonie et selon mon état. Par exemple : les tomates, les petits fruits, le maïs et l’ail.

Aliments à privilégier
Mes aliments de prédilection sont ceux avec une teneur élevée en fibres solubles tels que le pain blanc, les pâtes blanches, le riz et les pommes de terre. Le riz est particulièrement intéressant; c’est le seul aliment dont on dit qu’il n’est pas susceptible de provoquer de ballonnements ni de gaz, contrairement à tous les autres aliments.

Menu typique et équilibré pour une journée au travail
Déjeuner (vers 6h30)

  • Céréales à base de riz ou d’avoine (Rice Krispies ou Squares à l’avoine) avec lait de riz ou gruau à la rescousse
  • Verre de lait de riz à la vanille avec une cuillerée à table de fibres d’acacia

Collation (vers 9h00)

Collation (vers 11h00)

  • Banane ou bleuets
  • Verre d’eau

Dîner (vers 12h00)

  • Repas incluant des fibres solubles et des protéines, tel que sandwich à la dinde, sandwich au thon ou restant de pâtes en sauce rosée au saumon fumé.
  • Yogourt de soya aux fruits ou tofu aromatisé
  • Fraises ou bleuets
  • Verre d’eau

Collation (vers 14h30)

  • Banane, fraises ou framboises
  • Croustilles de maïs cuites au four ou céréales de riz ou avoine
  • Verre d’eau

Souper (vers 17h30)

  • Repas contenant des fibres solubles et protéines, tel que pâtes en sauce rosée au saumon fumé, burgers de poulet, poulet en sauce crémeuse aux champignons ou poisson.
  • Si nécessaire, tout dépendant du plat principal, une autre source de fibres solubles telle que du riz ou une pomme de terre au four.
  • Des légumes tels que champignons, piments rouges, bébés maïs, courgette cuite ou avocat.
  • Verre d’eau, occasionnellement un verre de vin doux (blanc ou rosé, pour les bonnes journées seulement).
  • Fruits tels que bleuets, fraises, mousse aux fraises ou yogourt de soya aux fruits.

Collation (vers 20h00)

  • Fibres solubles seulement (bâtonnets de pain, céréales de riz ou d’avoine, gruau)
  • Verre de lait de riz ou soya

Ce menu me permet d’obtenir la source nécessaire de substituts de produits laitiers, viandes et substituts, fruits et légumes et pain et céréales requis dans une journée. Il me permet également d’avoir une quantité suffisante d’eau et de fibres solubles et d’éviter l’hypoglycémie subjective puisque je prends plusieurs collations par jour incluant des protéines. Plusieurs repas veut aussi dire de plus petits repas, donc moins de malaises digestifs.

Mon guide alimentaire

Guide alimentaire Sur le site web du guide alimentaire canadien, il y a une fonctionnalité intéressante qui vous permet de générer un guide alimentaire personnalisé avec quelques recommandations selon votre âge et les aliments que vous choisissez. Vous n’avez qu’à suivre ce lien: Mon guide alimentaire. Avec l’aide de votre guide alimentaire personnalisé et de mes conseils, vous pourrez, je l’espère, définir un menu qui vous convient et qui vous permettra d’améliorer votre qualité de vie et votre bien-être.
Consultez aussi :
tools

28 comments to Mon régime alimentaire pour l’intestin irritable

  • sonya

    je désire recettes pour colon irritable, merci

  • Bonjour Sonya,

    Vous trouverez mes recettes ici: http://www.siiauquotidien.com/category/alimentation/recettes/
    De nouvelles recettes sont ajoutées à chaque semaine.

    Bonne soirée!

    miss_gen

  • lossnglss

    ah!quel bonheur de trouver un peu d’aide.
    Je souffre du SII depuis pas mal de temps, bien que le diagnostic ait été fait depuis peu. Je suis un peu perdu pour faire des menus équilibrés tout en respectant mes intolérances. Changer ses habitudes alimentaires n’est pas simple. Votre blog ainsi que ses liens m’aide déjà. Merci infiniment de prendre le temps de partager votre expérience :)

  • lossnglss

    J’ai bien compris que perdre du poids n’est pas le but premier de ces idées-repas.
    Cependant, si on peut lier l’utile à l’agréable, c’est plutôt cool.
    Donc ça m’aiderait beaucoup si vous précisiez quel poids de chaque aliment (le gâteau par exemple! lol!) vous prenez à chaque portion. je suis allée voir sur le guide alimentaire, mais on n’y parle pas des gâteaux.
    J’ai pris l’habitude de manger déréglé à cause de la dépression causée par cette maladie (SII) et j’aimerais bien m’alimenter à nouveau raisonnablement.
    Merci

  • valèrie

    Miss-Gen bonjour.
    Dans ce post vous dites que les ballonnements et la fatigue ont persisté un bon moment.Pour moi ce sont deux problèmes majeurs en plus de la constipation et des maux de têtes.Je n’arrive pas à les enrayer!
    A quoi correspond un batonnet de pain car en france je ne connais pas?
    Contrairement à vous je ne peux pas manger de fruits à grains ex; framboises, kiwi ainsi que les champignons, les poivrons en plus de pleins d’autres lègumes seul courgete, carotte, endives cuites passent.
    Que me conseillez-vous pour reprendre du poids, des forces car je suis extrèmement fatiguée et le moral de ce fait n’est pas au top.Sachant que comme vous d’après ce que j’ai pu lire je suis plutôt anxieuse.
    Très cordialement.

    • Comme on dit qu’une image vaut mille mots, voici les bâtonnets de pain auxquels je fais référence:
      http://www.darefoods.com/Flavour.aspx?id=33&fid=94&lang=fr

      En gros, ce sont des bâtons de pain sec.
      Pour votre désir de reprendre du poids, je vous conseille de consulter une nutritionniste qui pourra concilier vos besoins spécifiques au SII ainsi que votre désir de reprendre du poids. Comme vous semblez avoir une bonne idée des aliments que vous ne tolérez pas, faites-en la liste et apportez-là avec vous lors de votre rencontre avec elle.

      Vous pourrez évaluer avec elle si vous consommez suffisamment de tous les groupes alimentaires et si non, quels sont les correctifs à apporter. Avec une alimentation équilibrée qui convient à votre SII, vous devriez pouvoir maintenir un poids santé.

      Pour votre anxiété, avez-vous pensé pratiquer régulièrement une activité qui aide à éliminer le stress, comme le yoga, l’exercice physique ou toute autre activité qui vous apaise ?

      miss_gen

  • valèrie

    Miss-Gen, bonsoir. Pouvez-vous boire du lait d’avoine et pensez-vous qu’on le digère lorsqu’on a le SII car j’hésite à en acheter un litre?
    Connaissez-vous le pain de petit épeautre car au magasin d’alimentation biologique où je fais mes courses la vendeuse m’a dit que le petit épeautre était plus digeste que les autres pains à la farine de blé?
    Avez-vous déjà pris de l’ispaghul pour augmenter l’alimentation en fibres?
    A quand une nouvelle recette ou des informations concernant le SII?
    Pour l’association c’est une personne en faisant partie qui m’a informé par mail.
    Très cordialement,
    valérie

    • Bonsoir Valérie,
      Je n’ai pas essayé le lait d’avoine, mais à prime abord je n’y vois pas de problème, l’avoine étant généralement un aliment sûr pour le SII. Tout dépend des autres ingrédients qu’il contient par contre…

      Oui, je connais le pain à base d’épeautre. En effet, il est plus digeste que le blé et est intéressant pour les personnes qui ont de la difficulté à digérer le blé, sans avoir d’intolérance au gluten (l’épeautre contient aussi du gluten).

      Je crois que l’ispaghul est l’équivalent du psyllium… dans mon cas, le psyllium ne convient pas (trop de ballonnement), mais je sais qu’il convient à certaines personnes.

      En effet, je manque de temps en ce moment, mais d’autres recettes s’en viennent pour bientôt, promis !

      Dommage pour l’association, c’était une bonne ressource et un bon point de rencontre pour discuter du SII :(

      Bonne soirée (ou plutôt journée pour vous !)

      miss_gen

  • isa

    Bonjour Miss_Gen!

    votre site m’est apparu d’un grand secours lors de mes recherches sur le net… :)
    il réponds grandement à mes interrogations, merci de partagez tout cela avec nous!

    je voudrais connaître vos expériences avec les assaisonnements en tout genre ( sel, poivre, fines herbes, condiments tel que moutarde, ketchup, vinaigre, etc…) ainsi qu’avec des sauces de type enveloppe ( sauce pour pâtes, sauce brune et etc… )

    comme je découvre après 6 mois de crise quel est mon problème, je ne suis pas ouverte aux essaies car j’ai la crainte de la crise qui va se pointer, depuis deux semaines, vos recettes mon apportées réconfort et bien être (enfin!)

    encore merci de nous aider!

  • Bonjour Isa,
    Merci pour votre commentaire !
    Pour les assaisonnements, j’ai surtout de la difficulté avec la moutarde forte, le cumin, les épices fortes (poudre de chili, piment de cayenne) et le vinaigre. Je peux par contre les utiliser en quantité limitée.
    Pour ce qui est des sauces en enveloppe, je n’en utilise pratiquement plus, sauf la sauce pour dinde dans le temps des fêtes :)

    Les sauces pour pâtes en sachet contiennent souvent beaucoup de matières grasses et/ou additifs donc je ne les utilise plus. C’est toujours préférable de préparer les sauces soi-même, comme ça on est certaines d’en connaître les ingrédients.

    Au plaisir !
    miss_gen

  • Mickaël

    Bonsoir,
    apparemment je suis le seul homme à poster un commentaire ;) , donc peut être le seul atteint de ce syndrome qui ai vu cette page. Après de nombreuses recherches infructueuses mais plutôt instructives je dois dire j’ai trouvé cet article qui m’apparait comme un messie. J’en souffre depuis bientôt 2 ans et ma compagne ne veut pas comprendre que ce n’est pas que dans ma tête mais aussi ailleurs donc niveau psycho c’est pas terrible. Je vais donc dès demain me mettre à suivre vos conseils et accompagné ce régime de quelques séance de médecine traditionnelle chinoise et d’un peu d’acupuncture.

    amicalement

    Mickaël

    ps: merci de partager vos expériences car il n’est pas toujours facile de trouver des personnes avec qui en discuter librement

  • stephanie

    je suis contente davoir trouver un site ou on peut avoir de bonnes recettes qui sont sures pour des personnes comme moi qui souffre du sii merci a vous davoirr créer ce site….

  • stephanie

    lancienne association qui as fermé son site as été repris depuis environ 2 mois par celle-ci cest http://www.mauxdeventre.org

    • Merci Stéphanie ! mauxdeventre.org est la version francophone de badgut.org, une association qui offre des conseils et des publications sur les maladies gastro-intestinales incluant le SII. Moyennant un don annuel, on peut recevoir leur publication trimestrielle, The Inside Tract.

  • lolye

    bonjour,

    je viens de regarder le menu type et je suis étonnée: ne faut-il pas supprimer tt ce qui est à base de levure à cause de la fermentation (donc pain à hamburger ou pain blanc?).
    De plus, le fait de fractionner les repas par divers collation ne fait-il pas plus travailler l’intestin?

    • Bonjour Lolye,
      Il n’est pas nécessaire de supprimer d’emblée la levure de l’alimentation, à moins d’avoir une intolérance à la levure.
      Pour ce qui est de fractionner les repas, cela diminue le travail de l’intestin qui n’a pas à digérer un gros repas et cela permet aussi de prévenir les baisses d’énergie (un autre symptôme du SII). Plus un repas est gros, plus l’intestin va travailler pour digérer les aliments et plus les symptômes risquent d’être présents.

  • véronique

    bonjour, je souffre de ce syndrome depuis 5 ans avec des moments très difficile, je suis bien décidé à me pencher sérieusement sur mon régime alimentaire maintenant que je suis bel et bien convaincu que le stress ne fait pas tout. Après 5 ans passés à ruminer ce qui pouvait bien ne pas aller chez moi, après avoir réussi à maitriser un peu le mal par la psychologie je vois bien que le mental ne suffit pas et que ce syndrome est bien physiologique.
    J’ai perdu tout envie de faire la cuisine, manger est source d’inquiétude, j’ai bien du mal à faire des repas…seulement le soir j’ai très faim du coup et je fais des fringales, et comme la seule chose dont je n’ai jamais réussi à me dégouter est le chocolat je n’ai jamais jamais cessé d’en manger…et c’est peut-etre là que le bas blesse….
    Je suis tombée sur un site dernièrement qui parlait des fibres solubles qui seraient à privilégier pour nous, et justement le pain blanc ( le blé) est dit fibre insoluble, il n’y aurait que l’avoine, l’orge, la sarrasin comme céréales en fibre soluble; et je vois que vous mettez que le pain blac est une fibre soluble, alors je m’interroge….en tous les cas, j’ai remarqué en ce qui me concerne que manger trop de pain ne m’allait pas du tout.

    • Bonjour Véronique,

      Le pain blanc est considéré comme fibre soluble. Par contre, il peut ne pas convenir à tout le monde pour différentes raisons; intolérance ou sensibilité au gluten (blé) ou à la levure.

      Fiez-vous à ce que vous dit votre corps et ne mangez pas de pain si cela ne vous va pas. Peut-être que d’autres aliments contenant des fibres solubles vous conviendront mieux, ou alors un supplément de fibre soluble sans gluten comme l’Acacia.

  • Chrystel

    Bonjour! Je voulais avoir vos avis : j’ai l’impression que lorsque je me contente d’un plat principal, je ne suis pas trop ballonée mais si je termine mon repas par un bout de fromage (non gras) ou un yaourt de soja, je ballonne beaucoup l’après midi. Etes vous dans le même cas??

    Merci d’avance!

    • Bonjour Chrystel,

      Est-ce que cela vous arrive uniquement après un repas, ou si vous pouvez en d’autres temps manger fromage et yaourt de soya ?
      Si ça vous arrive uniquement après un repas, c’est peut-être signe que vous avez suffisamment mangé au repas. Dans mon cas, j’ai remarqué que je dois limiter mes repas et prendre de plus petites portions, et ça améliore beaucoup la digestion.

      Sinon, vous avez potentiellement une intolérance. Pour le vérifier, vous pouvez essayer d’exclure d’abord les produits laitiers et voir s’il y a des changement, puis le soya. C’est toujours préférable de suivre une diète d’exclusion sous les conseils d’une nutritionniste, pour vous assurer que les aliments exclus sont substitués pour qu’il ne vous manque pas de nutriments essentiels.

  • Mel

    Bonjour, Je souffre terriblement au point tel que je ne mange presque plus rien. Les céréales et les barres céréaliers me donnent des crampes terribles ainsi que les légumes. Que puis-je faire lorsque je fais une crise? J’ai l’habitude de prendre un bain chaud et me mettre une bouillotte chaude sur le ventre, est-ce bon? Ya t’il un produit naturel qui pourrait m’aider
    Merci pour vos bons renseignements

  • Bonjour Mel,

    Quel genre de céréales prenez-vous ? Est-ce des céréales de grains entiers ? Plusieurs personnes ont une sensibilité aux grains entiers; vous pouvez dans ce cas essayer des fibres solubles, plus douces, comme par exemple pain blanc, riz, avoine. Évidemment, j’assume que vous ne souffrez pas d’une intolérance au gluten. Pour les légumes, ça pourrait aussi être une question de fibres… certains légumes contiennent beaucoup de fibres insolubles qui sont irritantes, et en particulier les légumes verts sont plus difficiles à digérer.

    Le produit naturel que je préfère pour les crises c’est les capsules de menthe poivrée. C’est un anti-spasmodique naturel qui aide à réduire les crampes. La tisane à la camomille est aussi efficace. Un bain chaud et une bouillotte chaude, c’est également une bonne solution bien que temporaire… j’utilise toujours la bouillotte dans les pires moments parce que la chaleur réconfortante m’aide aussi à relaxer.

  • Chrystel

    Merci pour votre réponse!
    Je vais essayer de voir si ça correspond car effectivement ça se produit lorsque je les consomme en fin de repas! Encore merci pour ce site formidable!

  • Bonsoir à toutes et à tous, juste pour vous signaler que je fais partie d’une association qui se nomme APSSII ( Association de Patients du Syndrome de l’Intestin Irritable ) et nous recherchons de nouveaux adhérents pour agrandir notre association, je ne suis qu’adérente et elle n’a commencé qu’au mois de Novembre donc elle est toute jeune . Vous pouvez aller consulter son site sur google en tapant APSSII et vous aurez toutes les infos que vous voudrez. Mais faites le vous ne le regretterez pas , c’est une Association qui est très sérieuse ou il y a des chercheurs et des scientiphiques qui travaillent ensembles et ils font aussi des recherches pour de nouveaux traitements sur le SII, il y a aussi des conférences sur différents sujets dans divers département car elle se répends sur toute la France, et si vous la connaissez pas encore allez voir sur le site APSSII.

  • Tibwa

    Bonjour!

    Juste un “truc” en plus à la question de Mel concernant les crises à laquelle tu as répondu (entre autres)
    “La tisane à la camomille est aussi efficace”

    Perso, depuis des années, j’utilise l’infusion de graines de fenouil(préparation maison), en préventif 1/2 L par jour(je l’arômatise parfois) et je lui ajoute la camomille dès que je sens la crise venir… souvent très efficace.

    Merci,Miss_Gen pour toutes tes infos: belle idée de les partager!

  • Exzan

    Sérieux y’a quelque chose que je comprend pas, chaques pages sur le net que je vois qui parle Du SCI disent qu’on doit prendre: du riz, des patates, des pates blanches et pain blanc…moi ça me fait gonfler le ventre et jai des gaz à fond pourtant quand jprend ca, et mes légumes et fruits crus ne me font rien de mal pourtant, on dirait que je dois eviter toute les fibres(surtout de blé)la plupart des noix (surtout les amandes) et les féculents au contraire de ce que vous avancez…Que dois-je faire avec tout ça??? :o S Ca m’angoisse de voir pleins de choses contradictoires

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

language